mutuelle-devis

Mutuelle étudiante : quelles sont les garanties ?

Lorsqu’on est étudiant, il est possible de confronter à une multitude de difficultés financière. Bien que l’affiliation à la sécurité sociale s’avérait automatique, pour les étudiants, depuis la rentrée 2019/2020. Elle ne s’occupe qu’une partie de leur besoin. D’où l’idée de la mutuelle étudiante, qui s’adapte au mieux aux besoins de santé et au pouvoir d’achat des étudiants.

Que garantit une mutuelle étudiante ?

La souscription à un contrat de mutuelle santé étudiante offre diverses garanties à savoir : soins et consultations, dentaire, audition, optique, hospitalisation… Selon le besoin de l’étudiant, ce dernier peut faire le choix des pôles de soins pour lesquels il souhaiterait avoir une couverture plus élevée. À titre d’exemple, un étudiant qui fait une consultation et soin optique régulier ferait mieux de prendre une mutuelle santé avec une garantie optique élevée. Non seulement les frais seront largement moins chers, mais aussi et surtout l’étudiant en question peut avoir le matériel nécessaire à moindre coût. De ce fait, la mutuelle santé est vivement conseillée aux étudiants même s’ils n’ont pas de problème de santé particulier.

D’autres services de santé telle que la psychologie, médecines douces (ostéopathie…) ne sont pas couverts par l’assurance maladie. Par contre, une mutuelle peut prendre en charge de façon à ce que l’étudiant ne paye presque rien.

Bien choisir la meilleure complémentaire santé étudiante pour soi

La meilleure complémentaire santé pour soi est bien évidemment celle qui correspond au mieux ses besoins médicaux. Il est évident que le besoin en santé d’un étudiant est différent à celle des parents. De plus, un étudiant ne dispose pas suffisamment de budget à y accorder.

De ce fait, il sera intelligent de bien définir les garanties essentielles que doit protéger la mutuelle étudiante. Pour ce faire, il faut concentrer sur vos usages.

La sécurité sociale ne couvre et ne rembourse qu’une partie de dépenses en santé d’un étudiant. Citons le cas de consultation chez un médecin traitant qui s’élève à 25 Euros et ne sera remboursée que 16,50 Euros. Ce qui implique que l’étudiant doit payer le reste de sa propre poche s’il n’est pas souscrit à une mutuelle santé étudiante. Autrement, la mutuelle peut s’en charger.

Autres informations à ne pas rater

Il s’agit d’un contrat qui protège les étudiants par rapport aux frais médicaux non pris en charge par la sécurité sociale. Sous cet angle, une mutuelle étudiante s’agit d’un contrat de protection supplémentaire. Souscrire à ce type de contrat n’est absolument pas obligatoire bien qu’il est vivement recommandé pour les étudiants parce qu’il contribue à minimiser ses dépenses de santé. Une mutuelle étudiante offre également un échange de versement raisonnable.

Quitter la version mobile